Le processus de récolte du champagne

Champagne millésimés : Des années de maturation, un bel avenir, le champagne est un assemblage exceptionnel. Après avoir goûté sa cuvée, testé et dosé, le vigneron saura assembler les vins dont il dispose. Ce processus se produit 5 mois après la récolte au début du printemps.

C’est aussi à ce stade que l’on élabore le plus souvent le champagne rosé, mélangeant des vins blancs avec des vins rouges de Champagne, la région viticole française la plus septentrionale. Dans un climat frais, humide et capricieux, peu avare les années difficiles, quelques années d’assemblage favorisent la régularité de la production. Les cavistes utilisent les “banques” de vin de réserve des années précédentes pour élaborer un champagne au même goût : un champagne sans millésime. Ces champagnes non millésimés sont aussi une signature de la marque. Chaque année, les cavistes tentent de recréer le même style avec un vin différent. Selon les caves, leurs principaux ingrédients sont le Chardonnay, le Pinot Noir… Les marques les plus prestigieuses associent parfois des dizaines de petits vins différents pour obtenir un champagne non millésimé. Dans la sélection annuelle du guide, les champagnes non millésimés représentent environ 80% des vins sélectionnés. Ils ne bénéficient pas d’être conservés en cave.

L’étape de pressurage est la première étape de l’élaboration du champagne. En fait, il interviendra même si la récolte n’est pas terminée. Les raisins passent directement de la vigne au pressoir. Alors ça devient un incontournable, et puis ça doit devenir du vin.

Prev
La saison des vendanges du champagne

La saison des vendanges du champagne

Le Comité Champagne a souligné que les conditions climatiques particulières

Next
Les visites de caves en champagne

Les visites de caves en champagne

Quelles caves visiter en Champagne lors de votre séjour oenotouristique?